Le jour d’après – Compte rendu d’enquête

On se connait assez pour ne pas se faire de cachoteries. Nous pensons tous à la réouverture de nos gargotes. Comment s’y prendre, que faire pour s’y préparer… Nous avons donc enquêté.
Le Club de la Franchise à fait un micro trottoir virtuel. Voici un résumé des réflexions de personnes que nous n’avons pas rencontrées, mais qui nous ont quand même répondu : franchiseurs, franchisés, commerçants, clients échappés du confinement pour faire gambader Mirza.

What People Say

Hygiène

Au moment où les restaurateurs ré-ouvriront, les clients auront de nouveaux réflexes. Des gestes barrières, une frénésie d’hygiène irréprochable. 

Finies les tables poisseuses. Il faudra penser à la façon de présenter les couverts, les carafes, le pain, les menus en plastique fatigué, le sucre, les pailles en bois ou métal, les accoudoirs et autres poignées de portes. Sans parler des toilettes improbables que nous avions la néfaste habitude d’utiliser. 

Hygiène 2

Vous allez réouvrir votre magasin. Demandez à vos clients d’utiliser le gel avant de ficher en l’air vos belles piles de maillots, de tee shirts et de short, de bermudas et robes d’été. Sinon,plus personne n’’osera toucher un produit. Produit touché, produit acheté peut-on lire chez Franprix aujourd’hui.

Le consommateur sera-t-il différent ? 

Du bio, du vegan, des tomates et des haricots de proximité, du beurre de Charente garanti, des salades du Grand Paris… Les jeunes vont-ils se ruer dans les bars, les tavernes, les terrasses de bord de Seine de Tarn, de Loire… et oublier le confinement devant des litres… de soda ? Il va falloir le savoir avant de se lancer. Il vous faudra donc contacter vos clients pour leur demander. Une campagne sms pour annoncer l’ouverture et poser votre question ? 

Acheter du stock ou être prudent ?

Et si le redémarrage est trop lent… que deviendront les salariés en « surnombre » ?

Du stock ? On en a déjà plein les réserves

Pour beaucoup, pas question de commander un stock de produits frais comme si les affaires allaient reprendre d’un coup. Quoique ? Alors certains ne vont proposer que 4 ou 5 menus. Et privilégieront un thème (régional, estival, vegan, pétillant, sucré salé, aux herbes ou au fromage…)

Limiter les achats et les stocks – booster la marge

Moi, je vais tout faire pour limiter les charges et gagner des points sur la marge. Les marques vont mettre en avant une collection étroite de shoes ou de Tee Shirt, ce qui le peuvent vont négocier avec leurs fournisseurs une remise qui correspondrait à une grosse commande, pour relancer l’activité avec juste une promesse de rester fidèle. Certains ont eu l’idée de relooker la collection qui est en stock depuis trois mois en ajoutant un patch, un tag, une breloque… les idées des couturières ne manquent pas. Les tagueurs aussi ont des idées de design. On était des commerçants… Il va falloir devenir des bons vendeurs.
 

Un petit coup de neuf pour booster votre point de vente

Moi, il me reste quelques Euros au fond du tiroir caisse, je vais faire quelques changements dans ma boutique. Un magasin rénové attire les clients, fidélise les anciens… on dit qu’il réalise au moins 20 % de chiffre d’affaires en plus. Et c’est une bonne occasion pour faire le ménage et voir les petites imperfections. Tous les traumatisés du confinement vont hésiter avant d’entrer dans un magasin plus ou moins NICKEL.
Votre banque, avec l’appui de Bpifrance peut vous aider à financer l’aménagement de votre point de vente.

Il faut repenser la disposition des sièges clients

Impossible d’asseoir les clients les uns à coté des autres, ou en face à face. Imaginez un salon de coiffure… Les coiffeur(ses) ne peuvent pas se côtoyer, se croiser, les clients ne peuvent pas être assis dans un coin du salon en attendant leur tour… Il faut repenser le salon… et donc ne pas refaire venir toute l’équipe ? Et pourtant trois mois sans coiffeur devrait entrainer un raz de marée dans les salons ! 

Monsieur Franck Provost, vous avez des idées sur la question ?
Doit-on mettre tous nos salariés en formation pour éviter un licenciement ?

Et les cabines d’essayage ? Faire la queue à un mètre de distance dans un magasin de 20 m2 c’est impossible !

Limiter les achats et les stocks – booster la marge – Négocier le loyer en faisant appel à la solidarité !

La fleur au fusil les fleuristes ouvrent déjà… pour sauver leur magasin

Certains viennent de ré-ouvrir et ne font que de la livraison, histoire de reprendre un peu d’oxygène.

Dès le déconfinement, ils pourraient livrer quelques fleurs à ceux qui ont aidés les confinés à résister : boulangers, pharmacies, soignants… et leur banque.

Merci les boulangers 

Les boulangers qui ont travaillé sans relâche en sous effectif pendant le confinement, ne font presque plus de gâteaux. Ils accueilleront leurs clients avec des chouquettes chaudes gratuites pour les remercier d’être toujours fidèles ? On ne se serrera toujours pas la main, mais pour une fois tout le monde aura le sourire.

Comment accueillir vos clients

Dans quelques semaines ou bientôt, certains magasins pourront ouvrir. Il faudra montrer à vos clients ô combien vous êtes heureux de les recevoir à nouveau. Et donc les recevoir comme des amis… Un café, une canette, un petit gâteau emballé, un chocolat dans son étui… 

Communiquer tout au long de la crise

Demandez des nouvelles à vos clients – Votre atelier est fermé. Vous répariez des smartphones, des scooters, des motos, des voitures, des chaussures de marche… Combien de petits messages avez vous adressés à vos clients ? Vous vous souvenez, celui que vous avez adressé lors de la fermeture, pour dire que vous pensiez à eux, que vous espériez qu’ils étaient à l’abri… 

Trois semaines déjà… Avez vous pris des nouvelles de vos clients ? Juste pour prendre des nouvelles et sans leur dire qu’il vous reste du stock ?

Offrez vos conseils pendant le confinement

Envoyez des conseils pratiques à vos clients. Des recettes pour occuper les enfants, des techniques pour bricoler sans avoir besoin de planches ou d’ampoules, des jeux de société en famille, sans accessoires. Inventer un escape game entre la chambre et le salon… faire un concours entre vos clients…

Inventez des activités pour vos clients

Vos clients habituels ont fini leurs bouquins, n’ont qu’un seul monopoly. Proposez leur de participer à un jeu en ligne (whatsapp ou mail ou SMS )… Des questions sur l’origine de votre métier, sur la fabrication de vos produits, sur la date d’ouverture de votre établissement, le nombre de chaises, la couleur de vos tasses à café, les prénoms de votre équipe… Le gagnant est…

Une Market Place du quartier

Vous avez du stock de jouets de livres et de magazines, votre voisin commerçant a des piles de pulls et tee shirts, celui d’en face des vélos, pompes, et baskets ou des flutes de champagne pour fêter bientôt la relance… groupez vous, créez une plateforme de quartier et demandez à ceux qui le peuvent de jouer les livreurs contre une rétribution prélevée sur les ventes. Dites à vos clients habituels que vous livrez gratuitement, que s’ils achètent en ligne chez deux commerçants du quartier il aura droit à des chocolats ou un cash back le mois de la prochaine ouverture…

Vous souhaitez adhérer au Club de la Franchise ? N’hésitez pas 🙂

Avec nos partenaires

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :